Ambassadeurs/rices

Issues de la politique, de l'économie et de la société, les personnalités ci-dessous soutiennent les objectifs de Ready!

Play
Matthias Aebischer
Conseiller national PS/BE
«L'éducation précoce est un jeu d'enfant.»
Jürg Altwegg
Conseil exécutif de Winterthur, Les Verts
«Encourageons aujourd'hui les enfants à aimer à apprendre afin que demain ils réussiront leur vie d’adultes.»
Play
Kathrin Bertschy
Conseillère nationale PLV/BE
«Les investissements dans la petite enfance promettent le meilleur succès pour l'égalité des chances.»
Play
Andrew Bond
Compositeur de chansons pour enfants et de comédies musicales
«Comme j’ai passé mon enfance en Angleterre, au Congo et en Suisse, j’ai pu constater de près à quel point les chances que l’on a au début de la vie variaient d’un pays à l’autre et d’une famille à l’autre, et à quel point il était capital que l’éducation soit positive et stimulante.»
Christine Bulliard-Marbach
Conseillère nationale PDC/FR
«La petite enfance a besoin d’une politique globale en matière de formation, d’accueil et de santé. Le bien de nos enfants dépend notamment d’une meilleure conciliation entre vie familiale et vie professionnelle. Nous devons le faire.»
Thierry Carrel
Prof. Dr. med. Dr. h.c.
Directeur de la Clinique Universitaire de Chirurgie Cardiovasculaire à l’Inselspital à Berne
«Les plus jeunes enfants notamment ont besoin de suffisamment d’assistance et d’encouragement. Cela ne doit cependant pas empêcher les parents de progresser dans leur carrière. Pour les jeunes travailleurs, une politique d’entreprise favorable à la famille et des offres optimales pour les enfants revêtent souvent plus d’importance que le montant de leur salaire. Les jeunes de la génération Y, désormais en plein dans la vie professionnelle, souhaitent des employeurs qui leur offrent la possibilité de travailler à mi-temps ou avec des horaires flexibles de même que de bonnes possibilités de réinsertion.»
Pascal Couchepin
Ancien conseiller fédéral PLR/VS
«Le fait d’arriver à concilier vie professionnelle et vie familiale ainsi que des chances de développement égales dès la naissance sont importants en vue d’une société stable et d’une économie prospère. À cet effet, nous devons améliorer les conditions de base pour la petite enfance.»
Play
Esther-Mirjam de Boer
Présidente Verband Frauenunternehmen et directrice de GetDiversity
«Je soutiens Ready car je suis pour une Suisse forte et diversifiée ; formée par des personnes qui utilisent au mieux les chances de leur vie – dès le début.»
Corina Eichenberger
Conseillère nationale PLR/AG
«Je suis convaincue que d'offrir à nos jeunes enfants de l'attention et une éducation permet une égalité des chances mais aussi, de manière générale, une vie plus heureuse.»
René Estermann
CEO Myclimate
«Le futur commence rapidement, maintenant ! Et nous pouvons le dessiner activement, avec et pour nos enfants, maintenant !»
Play
Ernst Fehr
Professeur de microéconomie à l'Université de Zurich
«Investir dans la petite enfance représente, entre autres, ce qu'une société peut faire de mieux.»
Anita Fetz
Conseillère aux États PS/BS
«C’est durant la petite enfance que se joue l’égalité des chances. Voilà pourquoi la promotion de l’éducation doit commencer dès le plus jeune âge.»
Andrea Gmür-Schönenberger
Conseillère nationale PDC/LU
«Plus un enfant est stimulé tôt, plus la probabilité est grande que son entrée à l’école se passe sans problème et qu’il soit à même de mener de manière autonome la vie qu’il aura choisie.»
Play
Raphael Golta
Conseiller municipal de la ville de Zurich, SP/ZH (Département des affaires sociales)
«Les bases d’une vie réussie sont posées dès les premières années de l’enfance. Investir dans la petite enfance fait progresser l’ensemble de la société.»
Barbara Gutzwiller
Directrice Union patronale Bâle
«Une bonne politique économique contient aussi des aspects liés à la politique familiale : investir dans la petite enfance est toujours rentable. »
Brigitte Häberli-Koller
Conseillère aux États PDC/TG
«Encourager et accompagner les enfants dès leur plus jeune âge, c’est leur garantir une éducation réussie et heureuse.»
Play
Martin Hafen
professeur à la Haute École de Lucerne, département travail social
«La petite enfance est un champ d’action décisif pour prévenir les problèmes sociaux et sanitaires.»
Prof. Dr. Bernhard Hauser
Early Childhood Studies
«Les routines d’interaction à la fois fiables, inspirantes et faites de défis stimulent l’apprentissage précoce. Pour cela, il n’est pas nécessaire que les parents soient riches: ils doivent manifester de l’intérêt pour les personnes et les choses qui les entourent. Si cette passion émotionnelle et cognitive fait défaut, les familles ont rapidement besoin d’un soutien durable.»
Martin Klöti
Conseiller d’Etat PLR/SG (Département de l'intérieur)
«Si les conditions de travail et de vie sont favorables à la famille, tous les enfants disposent de bonnes chances dès le départ. L’économie et la société en profitent également. La petite enfance est d’une grande importance – pour les cantons également.»
Monika Knill
Conseillère d’État UDC/TG (Département de l’éducation et de la culture)
«Pour combler le besoin d’intégrité physique et de sécurité de l’enfant, il est nécessaire que ce dernier entretienne des relations de confiance et chaleureuses, y compris hors du foyer familial. L’environnement naturel de l’enfant lui offre de précieuses possibilités pour appréhender le temps et l’espace. La formation précoce n’est pas à confondre avec la scolarisation.»
Play
Clivia Koch
Présidente Verband Wirtschaftsfrauen Schweiz (association des femmes d’affaires suisses)
«Cela fait partie de l’évolution de chacun de faire des expériences et de rassembler des connaissances au cours de sa petite enfance et d’apprendre à agir à travers des processus d’apprentissage. Ce sont les conditions premières d’une vie autodéterminée. Elles ne sont donc pas négociables.»
Stefan Kölliker
Président du gouvernemnt de St. Gall / UDC
«Investissements dans le domaine préscolaire aident les enfants, les parents et l’école à l’entrée scolaire.»
Georg Kröll
CEO Lidl Suisse
«En tant que père, je sais que notre futur repose dans les mains de nos enfants. Le soutien précoce permet de construire l’avenir de manière positive.»
Play
Andrea Lanfranchi
Professeur, Haute Ecole intercantonale pour la pédagogie curative de Zurich
«Une éducation de haute qualité pour la petite enfance correspond à de la prévention et de l’intégration – elle nous épargne la nécessité d’une réparation future.»
Gerold Lauber
Ancien Conseiller municipal de la ville de Zurich, PDC/ZH
«Ce n’est pas le destin qui doit décider si un enfant peut se développer sainement, s’il peut être encouragé et s’il peut recevoir une éducation complète. Notre société doit veiller à offrir de bonnes chances de réussite dès le départ et si possible à tous les enfants. Car l’égalité en matière d’éducation commence avant l’école.»
Nicole Loeb
Membre du Conseil d’administration de Loeb Holding AG
«Étant moi-même mère de deux filles et chef d’entreprise, je vois dans une politique de la petite enfance un énorme potentiel de développement pour la prochaine génération et pour la qualité de vie de mes collaborateurs.»
Hansueli Loosli
Président du Conseil d'Administration Groupe Coop
«En tant que père et entrepreneur, je l'ai moi-même constaté: le départ que prend un enfant dans la vie est déterminant pour son avenir. Favoriser le développement de la petite enfance, c'est donner les mêmes chances à chaque enfant, mais c'est aussi offrir un terreau fertile à toute la population suisse.»
Jacques-André Maire
Conseiller national PS/NE
«Les structures d’accueil de la petite enfance favorisent les apprentissages de base et la socialisation des enfants ; elles les préparent ainsi à entrer de manière harmonieuse dans la société et augmentent l’égalité des chances.»
Min Li Marti
Conseillère nationale PS/ZH
«Rien ne sert de courir, il faut partir à temps. Si l’on n’acquiert pas les bases dès le départ, il peut être très difficile de rattraper son retard. Il est donc crucial d’investir dans l’éducation de la petite enfance pour garantir une plus grande égalité des chances.»
Carolina Müller-Möhl
Investisseur, Fondatrice et philanthrope – Présidente de Müller-Möhl Group et de la Müller-Möhl Foundation.
«L’encouragement précoce est un facteur décisif pour la future réussite scolaire et sociale. L’intérêt d’investir dans ce domaine ne touche pas seulement au bien-être de nos enfants: il concerne également la prospérité économique générale des générations futures. Ou, comme le disait John F. Kennedy: "Il n’y a qu’une seule chose au monde qui coûte plus cher que l’éducation: l’absence d’éducation!" C’est pourquoi je m’engage pour cette cause avec la Müller-Möhl Foundation.»
Play
Martina Munz
Conseillère nationale PS/SH
«Encourager les enfants dès leur plus jeune âge est le meilleur moyen de promouvoir l’égalité des chances.»
Prof. Michele Pellizzari
Professor of Economics, Geneva School of Economics and Management, University of Geneva
«Comme chaque investissement, un investissement précoce dans la formation rapporte les meilleurs rendements. L’éducation précoce est l’instrument le plus efficient pour éviter des inégalités plus tard dans la vie, en particulier pour les enfants en difficulté.»
Prof. Dr. René Prêtre
Chirugien cardiaque en pédiatrie au CHUV
«La santé joue un rôle décisif dans la vie de tout être humain, tout comme l’éducation. Une attention particulière - portée sur l’une et l’autre dès l’enfance - assurera le bon développement de chacun et promouvra son intégration dans la société.»
Rosmarie Quadranti
Conseillère nationale PBD/ZH
«Investir dans la qualité de l’offre dans le domaine de la petite enfance profite à l’ensemble de la société: cette initiative permet en effet d’encourager les enfants, de renforcer les familles, de stimuler l’économie privée comme publique et d’offrir à la société davantage de personnel qualifié.»
Mathias Reynard
Conseiller national PS/VS
«Investir dans l’accueil et l’éducation de la petite enfance est un élément central pour une véritable politique d’égalité entre femmes et hommes.»
Play
Kathy Riklin
Conseillère nationale PDC/ZH
«Le soutien précoce pour toutes et tous est une base indispensable pour une vie pleine de succès et de bonheur. Le soutien précoce aide à répondre aux défis exigeants de l’économie et de la société modernes.»
Play
Heidi Simoni
Directrice de l’institut Marie Meierhofer pour l’enfant
«Investir dans la petite enfance est un acte judicieux sur le plan social et favorable à tout point de vue. Ces investissements ne sont rien d’autre que le reflet de la responsabilité des aînés à l’égard des plus jeunes. De plus, la soif de découverte, la créativité et l’obstination des enfants rendent les échanges entre les générations enrichissants pour tous.»
Benno Singer
Directeur et Président ewp Holding AG
«L’encouragement précoce signifie donner du temps à l’enfant. Le travail flexible et le travail à temps partiel pour les hommes et les femmes renforcent la possibilité de concilier vie professionnelle et vie privée et rendent possible aux parents de passer du temps avec leurs enfants.»
Silvia Steiner
Conseillère d’État du Canton de Zurich
«La formation au moment de la petite enfance pose les bases du parcours scolaire tout entier. En tant que Directrice de l’éducation, je trouve primordial que tous les enfants puissent profiter de jeux pédagogiques pendant les premières années de leur vie.»
Carmen Walker Späh
Conseillère d'Etat du Canton de Zurich
«Nos fille et nos garçons sont notre futur. Un soutien ciblé durant la petite enfance aide à améliorer l’égalité des chances pour toutes et tous. Cela a aussi des conséquences positives pour notre économie.»
Flavia Wasserfallen
Conseillère nationale PS/BE
«Un enfant qui se sent bien peut être curieux et actif. Engageons-nous donc ensemble pour une sécurité familiale et un soutien adaptés aux besoins de l’enfant, afin que toutes et tous puissent découvrir leur curiosité et leurs compétences et se développer à leur rythme. Faisons aussi en sorte que tous les enfants aient les mêmes chances.»
Hans Wicki
Conseiller aux États PLR/NW
«Encourager et accompagner les enfants dès leur plus jeune âge, c’est leur garantir une vie réussie et heureuse. C’est le meilleur investissement que l’on puisse faire pour notre avenir!»
Herbert Winter
Président de la Fédération suisse des communautés israélites FSCI
«L’encouragement précoce des enfants est un investissement capital, à l’échelle de l’individu comme de la société.»
Prof. Dr Stefan Wolter
Directeur du Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation
«Une bonne politique de la petite enfance est la base d’une future réussite scolaire.»
Adrian Wüthrich
Conseiller national PS/BE, Président travail.suisse
«Les modèles de travail alternatifs ont un effet positif sur la compatibilité entre le travail et les relations familiales. Les parents ont alors davantage de temps à disposition pour pouvoir encourager le développement du potentiel de leurs enfants dès les premières années.»
Daniel Zeller
Président de la Fondation Pestalozzi
«L'encouragement des enfants en âge préscolaire joue un rôle important et optimise les chances d'une entrée réussie à l'école».
Play
Beat W. Zemp
Président central de ECH (Association faîtière des enseignantes et des enseignants suisses)
«Lorsqu’on parle de formation des jeunes enfants, on ne veut pas dire que la formation formelle doit être avancée. Le petit enfant fait ses apprentissages dans son lieu de vie. Pour être en mesure d’apprendre, un enfant doit se sentir bien psychiquement et physiquement, ce qui n’est possible que s’il peut compter sur les personnes qui l’entourent, s’il bénéficie de stimulations de qualité et qu’il est éduqué de manière cohérente en permanence.»