«Es braucht mehr finanzielle Mittel in der frühen Kindheit, aber ohne Giesskannenprinzip»

29.11.2021

Ständerat Ruedi Noser (FDP/ZH) ist READY!-Träger seit Beginn der Kampagne. Im Interview erklärt der fünffache Vater welche Entwicklung das Thema Frühe Kindheit auf der politischen Agenda in den letzten Jahren genommen hat, was er sich von den aktuell diskutierten politischen Dossiers erhofft und warum das Subsidiaritätsprinzip in den Diskussionen insbesondere im Ständerat einen solch hohen Stellenwert einnimmt.

Suite...

Rétrospective de la session d’automne 2021 : le Parlement approuve une déduction fiscal pour les frais de garde extrafamilial

11.10.2021

La session d’automne 2021 a été riche en événements: plusieurs interventions parlementaires déposées lors des sessions précédentes ont été débattues et un certain nombre d’autres ont été enregistrées. Il convient de mentionner l'adoption du projet de loi sur l'initiative parlementaire de Christa Markwalder (PLR/BE) sur les allègements fiscaux pour l'accueil extrafamilial des enfants et l'acceptation par le Conseil des États du postulat de l’autorité responsable de READY ! Elisabeth Baume-Schneider, qui demande au Conseil fédéral d’examiner s’il est possible de créer un observatoire national de la petite enfance.

Suite...

Rétrospective de la session d’été 2021: le Conseil national approuve l’allégement fiscal au titre de la garde externe d’enfants

25.06.2021

Le Conseil national est la première des deux Chambres à avoir accepté, pendant la session d’été 2021, des déductions fiscales nettement plus généreuses au titre des frais de l’accueil extrafamilial d’enfants. Le National, suivant l’avis de sa Commission de l’économie et celui du Conseil fédéral, a donc accepté l’initiative parlementaire déposée par Christa Markwalder (PLR/BE). La députée bernoise demandait une modification de la loi sur l’impôt fédéral direct visant à permettre la déduction d’un montant maximum de 25’000 francs par enfant et par année pour la garde externe d’enfants. Au niveau cantonal, il faut noter le dépôt de nombreuses interventions concernant deux dossiers: d’une part, le système éducatif et l’accueil d’enfants, et d’autre part, la compatibilité entre le travail et la vie familiale.

Suite...

«Tout parle pour la petite enfance – il faut désormais agir»

9.06.2021

Le professeur Thomas Zeltner est président de la Commission suisse pour l’UNESCO, CEO de la Fondation de l’OMS et, depuis le début de l’année, il est partie de l’autorité responsable de READY!. Interrogé dans le cadre d’une interview concernant la petite enfance, cet ancien directeur de l’Office fédéral de la santé publique partage ses idées et explique pourquoi la Confédération serait bien avisée de s’engager davantage dans ce domaine. Il estime que le bien-fondé de l’argumentation pour la petite enfance est une évidence, mais qu’une percée n’aura lieu qu’à la faveur d’un véritable changement de valeurs et de l’obtention de majorités politiques.

Suite...

« L’élaboration de rapports et de programmes d’impulsion ne suffit plus »

25.03.2021

Avec l’arrivée de la conseillère aux États Elisabeth Baume-Schneider (PS/JU), l’autorité responsable de READY! s’est considérablement renforcée. Dans une interview, cette ancienne membre du gouvernement jurassien mentionne quelles sont les priorités qu’elle a tenté de respecter pour l’éducation de ses deux fils, et ce qu’elle souhaite accomplir en matière de politique de la petite enfance. Pour améliorer cette politique, il faut enfin aménager une base légale nationale pour élaborer une stratégie à l’échelon suisse et obtenir un engagement financier accru et pérenne de la part de la Confédération.

Suite...

Session de printemps 2021: la discussion concernant la loi sur le Covid-19 a dominé les débats

25.03.2021

La session de printemps a été marquée par les débats concernant la loi sur le Covid-19. Néanmoins, il faut relever certains changements importants dans le domaine de la petite enfance et quelques nouvelles interventions. Au niveau cantonal, les thèmes prioritaires étaient l’allégement fiscal des familles utilisant la garde externe d’enfants et, conséquence de cet allégement, une meilleure conciliation entre le travail et la vie familiale.

Suite...

La deuxième vague de la pandémie marque la session d’hiver 2020

22.12.2020

La session d’hiver a été marquée par de vifs débats et par toute une série de nouvelles interventions concernant la hausse des chiffres relatifs au coronavirus. Les discussions ont également porté, dans une large mesure, sur le budget fédéral. À cet égard, le Conseil des États a suivi une proposition du Conseil national, qui souhaitait que les fonds destinés aux droits et à la protection de l’enfance soient fixés à 2 millions de francs au lieu de 1,13 million comme le prévoyait initialement le Conseil fédéral.

Suite...

«Une meilleure politique de la petite enfance permettrait de renforcer notre système scolaire»

16.11.2020

L’ambassadrice READY! Dagmar Rösler est la grande directrice des enseignant-e-s de Suisse depuis août 2019. Sa vaste expérience d’enseignante lui a permis de réaliser qu’il est urgent de mettre en place de meilleures offres dans le domaine de la petite enfance. Dans une interview, elle explique pourquoi elle souhaite que les responsables politiques et les milieux économiques jouent un rôle plus actif en faveur de la petite enfance, et elle adresse une mise en garde contre les conséquences, pour le système éducatif suisse, de l’augmentation du nombre de jeunes enfants mal intégrés.

Suite...

Rétrospective de la session d’automne 2020: le Conseil des États se prononce contre l’initiative parlementaire Aebischer «Égalité des chances dès la naissance» en raison du principe de subsidiarité

1.10.2020

Les sessions parlementaires au niveau cantonal et national ont été placées sous le signe de la lutte contre la pandémie du coronavirus. En particulier, le sujet de l’indemnisation pour pertes de gain des institutions d’accueil pour petits enfants a été âprement débattu. Au niveau national, le Conseil des États a fait échouer l’extension des mesures d’aide fédérale aux crèches publiques. La chambre haute a également rejeté l’initiative parlementaire «Égalité des chances dès la naissance».

Suite...

Récompenser les efforts visant à concilier le travail et la vie familiale: comment les employeurs modèles sont cités en exemple

22.09.2020

Les spécialistes du travail et de l’équilibre travail-famille qui sont à l’origine d’initiatives récompensant les meilleures pratiques permettant de concilier l’exercice d’un métier et la vie familiale en sont convaincus: il faut récompenser sans exception tous les efforts des employeurs visant à offrir à leurs employés des solutions intéressantes. Se contenter de reconnaître de telles initiatives ne suffit pas. Pour renforcer les mesures d’équilibre travail-famille, la clé du succès consiste à sensibiliser les employeurs sur ce thème.

Suite...